L'objectif du Parcours Yquanomia est de pratiquer de façon optimale nos fonctions psycho-émotionnelles.


Ainsi, la joie de vivre, la confiance en soi, le lâcher prise, l'esprit de décision, la créativité… jalonnent notre quotidien avec un maximum de bonheur.

 

Cette belle aventure naît pourtant d'une épreuve personnelle 

 

 

UN PEU D'HISTOIRE

 

En 2009, sans encore connaître son existence, je développe le syndrome d’Hypersensibilité Chimique Multiple qui m'entraîne dans un long parcours de rétablissement de santé.
​(E
n anglais : MCS – Multiple Chemical Sensitivity)

 

La MCS est un syndrome très invalidant qui conduit parfois à des situations extrêmes.

 

Des symptômes de toute nature se déclenchent en présence de substances chimiques qu'on trouve un peu partout, comme par exemple dans : 
… des plastiques, des produits cosmétiques, des produits d'entretien, des encres, des peintures, des matériaux divers et variés…

La vie sociale devient vite très difficile : en effet, tout le monde ou presque utilise un shampoing, une laque pour les cheveux, un gel douche, un savon, une lessive…

Difficile aussi de faire ses courses dans un supermarché, de se rendre chez le médecin…
 

 

 

Chez moi, les manifestations prennent la forme d’un abattement profond avec baisse très significative de mes fonctions physiologiques, émotionnelles et mentales.

 

Si je ressens les effets délétères de la MCS vers la fin 2009, c’est en juillet 2010 que je mets un nom sur mes symptômes lorsque je découvre l’association française SOS-MCS.
 

 

J’appelle alors Catherine LEMASSON, l’une des deux co-fondatrices de l’association, qui m’annonce deux nouvelles : une bonne, bienvenue au club, une moins bonne, il n’existe aucun traitement médical.

 

Si un effet « spirale » est indéniable, le scientifique de formation ingénieur que je suis est pleinement conscient de ce qui se passe : c’est bien l’inhalation de certaines odeurs qui cause mes ressentis.

 

C’est aussi ce qui me panique car je sais qu'il n'est pas possible de détourner l’information olfactive de son cheminement direct vers le cerveau limbique.

 

Le phénomène prend chaque jour de l’ampleur et la liste des ingrédients « toxiques » ne cesse de s’accroître.

 

 

C’est en réfléchissant à cet accès direct du bulbe olfactif au cerveau limbique, phénomène pernicieux dans le cas de la MCS, que j’imagine l’effet inverse :


Respirer des substances à l’action bénéfique dont l’information positive soit justement indétournable et agisse au niveau des mémoires.

 

À l'apprentissage des nombreuses thérapies que j'expérimente, une évidence émerge : les Huiles Essentielles sont le support idéal pour reconfigurer la charge émotionnelle de mes souvenirs.

 

Yquanomia naîtra de ce ressenti.

 

Dans ma recherche de solutions parallèles, deux autres techniques s'imposent rapidement :
La Cohérence Cardiaque et La Trame,
au point d'éprouver le besoin de les partager.


 

J'acquiers donc les compétences pour devenir praticien diplômé de La Trame et praticien agréé HeartMath en Cohérence Cardiaque.


 

C'est ainsi qu'en 2012 je retrouve une vie "normale" que j'accompagne toutefois d'une grande vigilance et qu'en fin 2013 je crée la méthode Yquanomia.

 

Fort de mes expériences, Le Parcours Yquanomia voit le jour en 2014. Il est centré sur trois techniques :

 

Yquanomia, avec le "nettoyage émotionnel" des souvenirs associés à l'usage des fonctions psycho-émotionnelles.


- La Cohérence Cardiaque, avec l'accès à l'état de calme et de vigilance.

-
 La Trame, avec la fluidité de la circulation des informations dans notre corps.

 

Lors du déroulé des séances, les personnes découvrent de nouvelles techniques qui viennent enrichir le Parcours.

 


Créateur, formateur et praticien d’Yquanomia, je détiens un agrément franco-américain pour la pratique des techniques HeartMath de Cohérence Cardiaque et suis praticien diplômé de La Trame.

 

Yquanomia est une méthode dont le savoir-faire et la marque sont déposés à l’INPI.

 

Bernard Olivier DUMONT